Entretenir son gyrobroyeur : Nos conseils

Le gyrobroyeur facilite l’entretien des paysages et des accotements. Couplé à un tracteur, il peut traiter une grande surface rapidement. Les constructeurs rivalisent de créativité pour proposer des machines performantes. Toutefois, un bon entretien maximise les résultats obtenus. Comment entretenir votre gyrobroyeur ? Suivez le guide.

La sécurité est toujours prioritaire

Les fabricants livrent les équipements avec les consignes de sécurité. Prenez le temps de lire ce document avant de commencer les travaux. Les manipulations peuvent varier en fonction des modèles.

Quelle que soit la version, ces règles de base restent valables :

  • ne jamais effectuer une intervention en plein travail ;
  • toujours arrêter le moteur avant d’intervenir sur les composants. Il est également recommandé de retirer les clés et enclencher le frein à main ;
  • bloquer le broyeur avec des cales ;
  • enfiler des gants pour protéger les mains.

Gyrobroyeur : les bonnes pratiques durant les jours de travail

Avant de commencer

Ces éléments méritent une attention particulière : la boulonnerie, les soudures et les chaînes de fixation du fourreau du cardan. Une inspection visuelle minutieuse suffit, démonter les pièces ne sera pas nécessaires. Ensuite, graissez soigneusement les croisillons de cardan et les fourreaux de l’arbre de prise de force.

Les deux premières heures sont essentielles

Les travaux provoquent beaucoup de vibrations. Les écrous de couteaux sont-ils encore bien serrés après deux heures ? La température du boîtier de transmission constitue aussi une donnée importante. Elle est trop élevée si elle est insupportable pour vos doigts.

Les entretiens périodiques du Gyrobroyeur

Inscrivez dans un carnet de bord les heures d’utilisation de votre broyeur à marteau. Un tableau de suivi des entretiens permet également de retracer l’historique des interventions : tâche, cause, pièce remplacée.

Après 50 heures environ, prenez le temps de vérifier le niveau d’huile des boîtiers de transmission. S’il est trop bas, ajouter un peu en prenant les précautions d’usage.

Quand vous atteignez les 150 heures, portez votre attention sur les lames, les porte-lames et la boulonnerie.

Tous les ans, il faut effectuer une vidange de l’huile des boîtiers et entretenir le limiteur de couple à friction de l’arbre de la prise de force.

Tous les deux ans : démonter tous les éléments afin de constater la nature et le degré d’usure des disques.

Quelques précautions très utiles

Scrutez régulièrement l’usure des pièces de broyages tels que les couteaux, les marteaux et les fléaux. Une légère dégradation provoquera un déséquilibre qui nuira à la qualité de votre travail et endommagera votre machine.

Selon les résultats de votre inspection, vous pouvez réaffûter ou remplacer les éléments usés. Un remplacement devient urgent si les extrémités sont arrondies. Procédez par lot et surtout, il faut vérifier les boulons après cette opération.

Enfin, au lieu d’un lavage haute-pression, un nettoyage sec est conseillé. L’eau pourrait abîmer les pièces mécaniques de votre gyrobroyeur.